Accueil Critiques Les Trésors du Nain: The Alexis Empire Chronicle, tome 3 !
Les Trésors du Nain: The Alexis Empire Chronicle, tome 3 !

Les Trésors du Nain: The Alexis Empire Chronicle, tome 3 !

par Balin 18 août 2021

Pour cette nouvelle review, je poursuis ma lecture de The Alexis Empire Chronicle avec le tome 3, disponible aux éditions Doki-Doki!

The Alexis Empire Chronicle – Tome 3

Pour ce nouveau tome, on retrouver Léonate évidemment mais également Alan, son ami d’enfance et seigneur d’Eïdonia. J’aime beaucoup cette couverture, on sent qu’il va y avoir de la bagarre.

La province d’Eïdonia est en guerre et se retrouve plongée dans un stupide conflit engendré uniquement par la rancune de la maison Kriméria. Plus de trois mille soldats de l’armée krimérienne envahissent Eïdonia et font marche vers Eïdon, la capitale de la province. Mais, dans l’ombre, Eïdonia prépare minutieusement la riposte et les guerriers noirs se rapprochent du cœur de l’armée krimérienne.

Lorsque résonnent les rugissements de Léonate, une grande bataille qui décidera du destin de l’empire s’engage.

Plongez au coeur d’un grand récit de guerre épique, ponctué de bravoure, d’exploits et de stratégies militaires dans un univers d’heroic-fantasy!

The Alexis Empire Chronicle – Eïdonia vs Krimeria !

Les tensions entre Eïdonia et Krimeria sont à leur paroxysme. Annoncée en fin de tome 2, la confrontation est inévitable et imminente. Ce tome nous présente donc, logiquement, les préparatifs de cette bataille. Une partie un peu longue, et chargée en informations, mais incontournable à mon avis. En effet, cela permet à l’auteur de poser les bases de ce conflit pour mieux en comprendre les tenants et aboutissants.

Une fois cette partie « informative » passée, on retrouve ce qui fait tout l’attrait de ce titre: des batailles impressionnantes, des hauts-faits et des comportements héroïques !

On reviendra sur le rythme dans la partie « Action » un peu plus tard dans cette review.

© Akamitsu Awamura / SB Creative Corp. Original Character Designs: ©Tamago no kimi / SB Creative Corp. ©2019 Yu Sato/SQUARE ENIX

Scénario: 4/5

Pour ce qui est des visuels, Yu Sato est toujours aussi impressionnant. Tant et si bien que j’ai du mal à trouver des éléments pertinents pour cette critique. Les designs sont incroyables, les doubles pages monstrueuses et les mises en scènes sont vraiment percutantes. C’est le gros point fort de l’oeuvre selon moi.

© Akamitsu Awamura / SB Creative Corp. Original Character Designs: ©Tamago no kimi / SB Creative Corp. ©2019 Yu Sato/SQUARE ENIX

Dessin: 5/5

J’en parlais dans la partie scénario, la première partie du tome est essentiellement introductive. Elle introduit ainsi de nouveaux personnages, parmi lesquels Trame. Rien qu’avec son design, on devine que ce personnage est rusé et fourbe. Il se révèle être l’un des obstacles majeurs de cette bataille, lui qui n’est pourtant qu’un chef d’une bande de brigands. Personnellement j’ai beaucoup apprécié le personnage et son traitement. Les autres ne sont évidemment pas en reste. D’ailleurs, je trouve le groupe de protagonistes de plus en plus attachant.

Le parti pris concernant la bataille est également très intéressant. En effet, l’auteur décide de nous faire vivre la bataille depuis le camp de Schardt et Trame. On découvre ainsi leurs motivations personnelles et on est surpris, tout comme eux, du déroulement de la bataille!

© Akamitsu Awamura / SB Creative Corp. Original Character Designs: ©Tamago no kimi / SB Creative Corp. ©2019 Yu Sato/SQUARE ENIX

Personnages: 4/5

Tout au long de ce tome, l’auteur tisse habillement son intrigue. La tension monte graduellement lors de la première partie, avec les éléments qui se mettent tous en place. Certains trouveront cela un peu long à mon avis. Néanmoins, les tentatives d’anticipation de la part des deux camps ajoutent du piment à ce passage « calme ». Jusqu’au moment où l’offensive est lancée et qu’on a droit à un déluge de coups, et de tripes et d’hémoglobine. Avec toute la « retenue » qu’on a eu avant, ce changement de rythme n’en est que plus prenant! D’autant plus que le dessinateur représente tout ceci avec brio!

© Akamitsu Awamura / SB Creative Corp. Original Character Designs: ©Tamago no kimi / SB Creative Corp. ©2019 Yu Sato/SQUARE ENIX

Action: 4/5

En résumé:

Le tome 2 annonçait une confrontation à venir entre les royaumes de Krimeria et de Eïdonia; alors évidemment j’attendais avec impatience de voir de quoi il en retournerait!

Ce tome 3 s’organise en deux parties, une première orientée sur la stratégie et la présentation des belligérants ; c’est la partie un peu « longue » mais elle est, à mon sens, incontournable pour bien comprendre tous les enjeux. On découvre par la même occasion de nouveaux personnages, certains un peu archétypaux, mais d’autres bien construits. Évidemment, on se familiarise encore un peu plus avec notre groupe de protagoniste et on s’y attache de plus en plus.

Ensuite, on passe à la confrontation à proprement parler! La tension est bien gérée, on a un duel de stratège intéressant, et il y a toujours ce petit côté « folklorique ». Le folklore, c’est important!

Visuellement parlant, c’est toujours aussi propre. Le trait reste constant et on a de magnifiques mises en scènes qui viennent tantôt souligner la violence des scènes, tantôt l’aspect mystique. C’est toujours un plaisir à lire!

Note globale: 17/20

La Team te suggère aussi