Accueil Critiques Shadow and Bone – la saga Grisha: une série qui valait le coup?
Shadow and Bone – la saga Grisha: une série qui valait le coup?

Shadow and Bone – la saga Grisha: une série qui valait le coup?

par Balin 1 mai 2021

Depuis le 23 avril 2021, on peut découvrir les 8 épisodes de Shadow and Bone – la saga Grisha! Netflix aurait-il trouvé son GoT?

Je vous présentais la série en décembre 2020, il s’agit de l’adaptation de la saga littéraire de Leigh Bardugo. La série de Netflix adapte Shadow and Bone (Les Orphelins du Royaume), 1er tome de la trilogie Grisha. Mais aussi Six of Crows, une autre série de l’autrice se déroulant dans le même univers! 

Le royaume de la Ravka est maudit depuis des millénaires. Son destin repose désormais sur les épaules d’une orpheline. Alina a été recrutée par l’Armée pour accompagner les Grisha, de puissants magiciens qui luttent contre le brouillard maléfique qui déchire le pays. Quand son ami d’enfance frôle la mort lors de ce raid, Alina doit affronter ses peurs et sa destinée… Le monde des Grisha est dangereux et les pièges nombreux. À qui Alina pourra-t-elle accorder sa confiance, alors que la seule personne sur laquelle elle pouvait compter n’est plus en mesure de l’aider ?

Le trailer juste ici:

Alors qu’on se le dise dès maintenant, cette série ne propose pas du tout ce que pouvais proposer Game of Thrones. Retirez-vous ça de la tête, les deux séries n’ont rien à voir.
Néanmoins, elle pourrait devenir le GoT de Netflix dans le sens où cette série devrait plaire à beaucoup de monde et rencontrer un grand succès. Elle en a le potentiel à mon avis.
D’ailleurs dès le départ, le showrunner Eric Heisserer avait prévu une série qui s’étale sur 3 saisons (Source: Collider). La série a donc de beaux jours devant elle à priori. D’autant plus que le showrunner assure que si les succès est effectivement au rendez-vous, la série pourrait faire plus de 3 saisons tant la matière disponible est conséquente.

Shadow and Bone Netflix Série Young Adult Fantasy Avis Review Critique Ben Barnes Darkling Général Aleksander Kirigan L’hérétique noir
Et puis bon, on a besoin de plus de Ben Barnes dans notre vie je pense.
(Oui, c’est aussi une raison valable de regarder la série).
© Netflix

Shadow and Bone – la Saga Grisha: qu’est-ce qu’on en a pensé?

Pour ce qui est de l’univers, Shadow and Bone – la Saga Grisha présente monde proche de ce qui se trouve dans les oeuvres steampunk. On a des éléments qui rappellent la révolution industrielle, le milieu du XIXème siècle. C’est donc assez loin de la fantasy. La « magie » est présente par l’intermédiaire des Grisha mais sous une forme particulière. En effet, dans l’univers Grisha on parle plutôt de « Petite Science ». Un concept plus profond qu’une simple magie, qui fait appel aux lois et aux forces de la nature et qui se révèle sympathique.

La série propose quelque chose d’assez dépaysant par rapport à ce qui se fait actuellement et habituellement. Au delà de ça, on sent des inspirations différentes, russes notamment. À plusieurs égards, l’oeuvre de Leigh Bardugo m’a rappelé The Witcher qui allait puiser dans les légendes Slaves pour proposer une atmosphère différente des séries high fantasy. Cependant, cette originalité peut entraîner des difficultés, dans la compréhension de l’histoire. Les termes spécifiques à l’univers sont barbares et pas toujours explicitées. En cela, la série s’adresse peut-être un peu plus aux lecteurs (mais vous pouvez toujours vous armez du Wiki si vraiment vous êtes en galère).

Shadow and Bone Netflix Série Young Adult Fantasy Avis Review Critique
© Netflix

En revanche, pour ce qui est de l’histoire c’est finalement assez proche de ce qui se fait dans les séries pour adolescent: élu, prophétie, romance, sauver le monde, waouh. L’intrigue principale est relativement convenue et le tout assez naïf. L’antagoniste de l’histoire rattrape un peu le tout, mais je pense qu’il sera plus développé dans la suite de l’histoire.

Un point positif tout de même, c’est la narration aux points de vues multiples (comme dans GoT pour le coup). Les différentes groupes de personnages ont des motivations propres qui permettent de donner plus de corps au récit et d’apporter un bon rythme. (Bien que parfois cela donne un sentiment de rush j’en conçois).
Mention spéciale à Kaz, Jesper et Inej qui apportent un petit côté polar et que j’ai adoré suivre. Et surtout, ils ont Milo:

Shadow and Bone Netflix Série Young Adult Fantasy Avis Review Critique Milo le GOAT
Milo, le GOAT (vous l’avez?) des Six of Crows.
© Netflix

Visuellement, c’est propre, les effets ne font pas cheap (comme cela pouvait être le cas avec The Witcher) et les costumes sont incroyables. On regrettera quelques passages un peu sombre parfois, qui rendent la compréhension un peu difficile.

Quelques petites modifications, mais pour le mieux!

Il est effectivement à noter que la série prend des libertés avec les livres (ainsi, même les lecteurs pourraient être surpris!)
D’abord, les personnages de Kaz, Inej, Jesper, Nina et Mathias n’apparaissent pas dans le premier tome de la trilogie Grisha. En effet, ce sont les personnages principaux de Six of Crows, qui est une autre série de l’autrice! Ainsi, toute l’histoire autour de l’enlèvement d’Alina est inédite. Mais personnellement, je trouve que c’est une très bonne idée. Cela nous donne d’autres personnages à voir, plus de point de vues et rend la série un peu moins manichéenne et nian-nian.

Shadow and Bone Netflix Série Young Adult Fantasy Avis Review Critique Six of Crows Inej Jesper et Kaz
Les meilleurs personnages de la série selon moi! D’ailleurs les acteurs sont vraiment bons, surtout Kit Young qui crève l’écran.
© Netflix

Ensuite, Alina est une métis Shu, il n’en est rien dans les livres. Cette décision a été prise dans l’optique de rendre le casting plus inclusif. Pour une fois, c’est un choix que je trouve gagnant de la part de la production. L’histoire ne perd pas de son charme et reste cohérente avec ce parti-pris. (Il y a régulièrement des remarques sur les origines d’Alina dans le récit, ce n’est pas « juste » pour être inclusif).
Un autre personnage a eu droit à un traitement particulier, c’est le Darkling. L’histoire de ce dernier est bien plus floue et évasive dans les livres..

Et enfin, la fin de la série, qui correspond à celle du roman, est différente. Et cela pourrait avoir des conséquences sur la suite de la série. Attention spoiler donc!

SPOILER FIN DE SHADOW AND BONE

Dans la série, c’est Aleksander qui donne l’ordre de tuer toutes les personnes à bord du Skiff. Dans le roman, tout est autrement. En effet, c’est Alina qui laisse les voyageurs à la merci des Volcras en s’enfuyant avec Mal. Cet événement à des conséquences importantes sur le personnage puisqu’elle va ensuite devoir vivre avec cette culpabilité.

Finalement, Shadow and Bone: on regarde ou pas?

La série s’inscrit inévitablement dans les teen-movie et la fantasy Young Adult. Il ne faut donc pas s’attendre à du grand art au niveau scénario, ce n’est pas voulu complexe et tortueux, ça doit être divertissant sur le moment. Les mauvaises langues résumeront la série à « des aristocrates qui découvrent un lampadaire vivant ».
Mais il faut avouer que la série est plutôt réussie. On a donc une série Young Adult Fantasy certes, mais une bonne série ! (Meilleure que Cursed pour le coup).

Il y a de la niaiserie mais elle est contre-balancée par certains personnages bien construits et leurs intrigues (Oui oui, encore vous les Six of Crows, vous sauvez la série à mon avis).

On retiendra l’esthétique incroyable de la série. Aussi bien dans ses décors, très variés que dans ses costumes, tous vraiment magnifiques.

Alors si vous hésitiez à regarder, je vous encourage à commencer, c’est vraiment plaisant à suivre!

La Team te suggère aussi