Accueil NewsAnimes SNK: Les secrets derrière la production de la Saison 4, Partie 2 !
SNK: Les secrets derrière la production de la Saison 4, Partie 2 !

SNK: Les secrets derrière la production de la Saison 4, Partie 2 !

par Aouiru 1 mars 2022

Alors que les derniers épisodes de SNK sont en cours de diffusion, deux des membres de l’équipe derrière leur réalisation se sont exprimés sur la chaîne Youtube de Pony Canyon.

A l’écran, Yuichiro Hayashi, directeur de la production et Yusuke Tannawa, producteur de la CGI. Pendant 40 minutes; ils sont revenus sur les challenges de la production, les scènes mémorables de l’anime ou encore l’implication d’Hajime Isayama, l’auteur.

Les commentaires, les critiques

Avec la saison 4, les fans sont au rendez-vous comme jamais sur les réseaux sociaux, avec parfois un peu trop d’excitation et d’attentes. On se souvient par exemple des fans qui ont été jusqu’à menacer et insulter les animateurs; sans savoir que ces derniers n’avaient pas les meilleures conditions de travail. Pour Yuichiro Hayashi, le directeur de cette Partie 2, ces critiques ont quand même du bon: « Il y a tout un tas de réactions autour du monde et elles me surprennent à chaque fois. J’ai vraiment été surpris d’apprendre qu’il y a autant de fans passionnés dans le reste du monde ».

Pareil pour Yusuke Tannawa: « Ça m’encourage tellement quand les gens apprécient, donc quand je suis fatigué, ça me ressource et me donne envie de travailler encore plus« .

Ces critiques ont même été encore plus utiles pour le staff, qui s’en est servi pour s’améliorer. C’est ce qu’a expliqué Yuichiro Hayashi: « Quand on travaillait sur la Partie 1, on avait moins de temps. A ce moment-là, j’essayais encore de savoir ce que retranscrit SNK. Pour la Partie 2, j’ai été chargé de la direction, mais comme j’étais plus familier de SNK, j’ai pu diriger plus efficacement cette production« .

Partie 1, Partie 2, c’est plus du tout la même

Même son de cloche chez Yusuke Tannawa: « Quand on a commencé à travailler sur la Partie 1, on ne connaissait que le SNK de Wit. Bien sûr, on l’a regardé et étudié, mais on ne pouvait pas arriver au même résultat. La Partie 1 achevée, on avait une idée de ce qu’on pouvait faire avec SNK. Alors quand le temps est venu pour la Partie 2; on a réfléchi à comment on pourrait développer nos forces, sachant ce que nous avions bien fait et ce pour quoi nous avons été critiqué. Dans ma section, c’est par exemple la bataille des Titans en 3D. On y a fait quelques modifications, mais à l’écran peu de choses ont changé. On a juste changé la manière de les présenter, on a changé certaines choses qui pouvaient être mieux exprimées dans la Partie 2″.

La production

Durant toute la production et même maintenant, l’équipe de production de cette saison 4 a connu beaucoup de challenges. Encore plus pour cette dernière partie, climax de SNK. Yuichiro Hayashi est revenu sur les plus gros challenges que son équipe a rencontré: « Notre plus gros challenge ? Le Grand Terrassement. On a passé beaucoup de temps a discuter de son animation. Pareil pour l’Originel d’Eren, on a fait beaucoup de test pour trouver son meilleur look.

Une réponse qu’a complété Yusuke: Même aujourd’hui, on se demande comment mieux l’animer que ce que nous avons fait ! Pour Eren, on ne pouvait pas définir ses mouvements à partir du manga, alors nous l’avons imaginé à partir de sa taille et sa forme et nous avons essayé de l’animer à partir de notre animation.

Le Grand Terrassement, déjà l’un des moments cultes de tout l’anime, n’est en fait pas le seul challenge de MAPPA. La Bataille de Shinganshina, couverte durant les trois premiers épisodes de cette Saison 4 Partie 2, a beaucoup motivé MAPPA. Yuichiro Hayashi a même expliqué que tous ces combats n’étaient que le prologue du cri de Sieg: « Tout ça, c’est un peu le préquel du climax de tous ses combats: le cri de Sieg. C’est une scène sur laquelle on a beaucoup travaillé et je pense qu’on a fait un très beau travail ».

Le shoot de Gaby et les souvenirs d’Eren, moment clé

Après ça, Yoichiro et Yusuke sont aussi revenus sur le shoot ultra clutch de Gaby: « C’est la scène où (Yoichiro) j’ai mis le plus d’énergie. La scène est comme une série de clip en slow-motion. Dans cette scène, c’est comme si le temps s’arrêtait quand la tête d’Eren vole. Quand j’ai lu le manga, je n’ai pas réalisé que le temps s’arrêtait, parce que le manga est juste un dessin. Mais même dans un anime, c’est difficile de stopper le temps. Du coup, j’ai décidé de montrer ce moment en utilisant la fumée présente durant la bataille.

Vient ensuite la vision d’Eren, qui en a troublé plus d’un selon Yoichiro et Yusuke: Dans le manga, la scène est vraiment saisissante, c’est comme un verre qui était brisé. Mais en anime, on a pensé que cette scène perdrait de son âme. Pendant longtemps, j’ai pensé à ce que je pourrais faire de cette scène. Ensuite, j’ai eu l’idée d’en faire une sorte d’image qui s’écoule, comme si chaque souvenirs fusionnait avec un autre de manière chaotique. D’ailleurs l’œil d’Eren. On dirait une image réelle, c’en est bien une. On a filmé un clin d’œil.

Shingeki no Kyojin Partie 2 Saison 4 Saison Finale Fin MAPPA L’attaque des titans Attack on Titans OAV épisodes Spéciaux Wakanim Le carnet d’Ilse Livai Un visiteur inattendu Epreuve Une décision sans regrets Wall Sina, Goodbye Lost in te cruel World Streaming VOSTFR Trailer Date de Sortie 9 janvier 2022 Interview Secrets Production Producteur Yuichiro Hayashi Yusuke Tannawa

(Yusuke) Mais la pupille c’est bien un dessin. On a crée une image perturbante, avec une image réelle comme base. C’était un peu expérimental, mais ça c’est révélé intéressant. C’est parce qu’elle fait partie du moment où il fusionne avec l’originel, je voulais que les fans comprennent qu’il se passe un truc hors du commun. Quand une chose réelle devient de l’animation, c’est toujours perturbant.

La collaboration avec WIT et Isayama

Dans cette saison 4, quelques scènes conservent le trait de WIT, notamment pendant les flashbacks. C’est parce que ce studio a transmis tout son travail à MAPPA. Cela a surtout permis au studio de pouvoir entièrement redessiner la scène du tout premier épisode de SNK; où Grisha promet à Eren de l’emmener à son sous-sol. Yoichiro est revenu dessus: « On a utilisé toutes les images de l’épisode 1 de WIT. Ils nous ont partagé tout ce qu’il fallait, mais nous avons fait quelques changements sur les personnages. On aurait aimé pouvoir utilisés les images de Carla et Grisha comme elles étaient mais on a du les réadapter (à notre style). Un truc qui n’a pas été remarqué: le moment où Grisha sort la clé, c’est fait par WIT ».

En plus de l’aide de WIT, MAPPA a pu compter sur celle de l’auteur, Hajime Isayama. Si pendant la Partie 1, il n’était pas trop disponible; il a rectifié le tir pour la Partie 2: « Pendant la Partie 1, il était sur la fin du manga donc il était vraiment occupé. Maintenant qu’il a terminé avec le manga; ces feedbacks sont deux fois plus longs et maintenant il nous aide de plus près. Dans les souvenirs d’Eren, il y la petite image des hommes dans un sauna. Quand Isayama l’a vu, il était très content ! ».

L’interview complète est disponible sur la chaîne Pony Canyon !

La Team te suggère aussi