Accueil Critiques Guilty Gear Strive, c’était mieux avant ?
Guilty Gear Strive, c’était mieux avant ?

Guilty Gear Strive, c’était mieux avant ?

par Ludwig DevilKing 14 juin 2021

Le dernier bébé d’Arc System Works est enfin sorti ! Guilty Gear Strive vient rugir sur nos consoles pour tous les fans de fighting games. Hélas, l’expérience est finalement assez amère… On vous en dit plus.

Let’s Rock

Aaahhh Guilty Gear, l’un des piliers du fighting game ! Pour ceux qui ne connaîtraient pas des masses la licence, il fait partie de ces fightings games hautement joué au niveau professionnel. Le premier GG est apparu à la fin des années 90, en 1998 pour être exact. Là où ses compères comme Street Fighter ou King of Fighters partagent un gameplay assez « similaire », Guilty Gear a fait le pari d’être un jeu de combat extrêmement rapide.

Acheter Guilty Gear XX Accent Core Plus R Steam Key GLOBAL | ENEBA
GGXX ACPR la baaaase

Dans GG, vous enchainez les touches à une vitesse folle et faites défiler les hits à foison. Là où dans un King of Fighters, faire du 7-8 hits relève du combo bien maîtrisé, dans Guilty Gear c’est totalement la norme haha. La licence a notamment rayonné sur la génération PS2 avec les Guilty Gear XX. Egalement, Guilty Gear c’est un design et une bande son complètement folle composée par ce diable de Daisuke Ishiwatari. L’homme a absolument tout fait ! Les designs des personnages, le système du jeu ainsi que les musiques ! Un petit extrait pour vous donner un aperçu.

Suite à des problèmes avec leur éditeur, la licence GG a disparu pendant 6 bonnes années. Le studio Arc System Works a donc par la suite planché sur d’autres jeux qui devinrent plus connus comme Blazblue, Granblue Fantasy Versus ou encore le fameux Dragon Ball FighterZ (oui oui c’est eux).

C’est assez récemment que GG est revenu avec Guilty Gear Xrd Sign en 2014. La renaissance du phénix avec une nouvelle patte graphique utilisant la 3D. Cette année, c’est donc une nouvelle version de GG que nous confie le studio japonais. Pour le coup, contrairement à Xrd, il n’y a pas que le graphisme qui a changé et c’est bien là qu’il y a un gros souci.

On reboot GG avec Strive, pour le meilleur et le pire

Si vous avez lu depuis le début, vous aurez noté que GG c’est « la vitesse ». Ben déjà, Strive fait un pari assez étrange. Le jeu est…moins rapide que ses ainés. Le coup faible ne s’enchaîne plus avec le reste (Gné ?!), les dashs aériens sont lourds et surtout, les « Destroyed » ont disparu !

Les Destroyed sont des coups ultimes qui vous permettent d’éliminer votre opposant direct. Un Instant Kill super stylé ! Baaahhh, supprimé du jeu…

Le jeu reste plus rapide qu’un Street Fighter, on est d’accord, mais c’est quoi cette lenteur ambulante ? En fait, j’ai l’impression qu’ils ont tellement travaillé sur les animations que ça rend le tout « lourd » ou alors c’est voulu. Qu’on ne me parle pas de la 3D, Xrd n’a absolument pas ce problème. Au niveau du casting, on est également assez pauvre, seulement 15 personnages dont 2 nouveaux, à titre de comparaison, Xrd bénéficiait de 17 personnages avec 5 nouveaux et Rev2, 25.

En parlant pauvreté, ce n’est pas terminé. Le jeu présente exactement les mêmes défauts que Street Fighter 5 à sa sortie. Un mode arcade qui ne sert pas à grand-chose, même pas d’ending par personnage et surtout aucun boss. Pas de Time Attack ou de mode MOM et un mode story qui est une vaste blague. On reviendra plus tard sur ce mode story.

Egalement en terme « d’aides » aux nouveaux, le jeu n’aide pas vraiment. Oui, il y a un mode tuto pour apprendre les bases, mais après c’est pas fifou. Le mode mission n’apporte pas grand-chose et on a juste envie de le quitter et de découvrir par nous-même. Pas d’étude de la frame rate en training et assez peu de coups par personnages finalement (la transformation de Sol qui a disparu).

Guilty Gear: Strive zadebiutuje wiosną 2021 roku | Konsolowe.info

Un mode story qui fait peine à voir

Alors alors, les studios Arc System ont fait le pari de faire un véritable mode story. Problème, contrairement au studio NetherRealm avec Mortal Kombat ou Injustice, ici vous ne participez pas à l’action, pire, vous vous ennuyez. Le mode story est un « anime » réalisé avec le moteur du jeu sur 9 épisodes d’une moyenne de 30min.

Si encore cet anime était passionnant avec des scènes épiques, ok, mais là, pas du tout. Le rythme est lent, les combats sont complètements nazes et même le scénario ne tient pas debout. Certains personnages sont complètement inutiles (coucou Ky) et l’intégration des nouveaux est franchement pas ouf (RIP Nagoriyuki). La finalité est également très WTF, ceux qui ne sont pas friands de l’histoire de GG passeront très vite leur chemin.

Il y a tout de même un glossaire et un tableau des affinités, mais bon, si vous êtes néophytes de l’univers, ce n’est pas réellement le meilleur moyen d’entrer dans l’univers de Daisuke Ishiwatari.

GUILTY GEAR -STRIVE- | Site Officiel (FR)
Quand tu regardes le mode story et que t’as juste envie de quitter

C’est à se demander pourquoi ils n’ont pas fait un mode story comme Granblue Fantasy Versus ou Guilty Gear Judgment dans le style beat them all à l’ancienne ? Là, à coup sûr ils ont pris du retard sur le mode, car, hélas, on voit qu’il y a eu du boulot…

Le dernier Guilty Gear ?

Bon, malgré tous ses défauts, GG Strive reste un très bon fighting game avec de la technique et de très beaux graphismes. Car oui, même si j’ai pas mal tapé dessus, le jeu reste très plaisant à jouer et beau à regarder. Les transitions d’arènes à la Tekken est une bonne idée et les effets de puissance sont supers bien faits. On sent vraiment la force des coups de nos combattants !

Le design des personnages est toujours aussi magnifique. Les nouveaux look de Sol, Ky ou encore I-No sont juste excellents. La bande-son toujours aussi bien travaillée et Smell of the Game ainsi que d’autres morceaux pourraient même tomber dans votre playlist.

Le multi est également de bonne facture avec un rollback qui fait bien le taff. Je n’ai pas vu de soucis à ce niveau-là. La personnalisation d’avatar est toujours aussi plaisante et on peut vraiment être unique et reconnaissable grâce à ça.

Cependant, le contenu solo du jeu est extrêmement pauvre et ne va pas attirer les nouveaux-venus. Limite, après avoir plié le mode arcade 1-2 fois et avoir fait quelques joutes en ligne, certains seront tentés de ranger le jeu aussitôt. Surtout quand un certain Ratchet sort le même jour…

On regrette également ce rapprochement niveau gameplay avec Street Fighter qui fait baisser la vitesse du jeu. RIP les Destroyed si plaisant à placer et l’absence de certains vétérans peut également gêner. Les puristes vont certainement rester sur Xrd, voir s’amuser sur Blazblue. Est-ce la fin de Guilty Gear ?

Guilty Gear - Strive sur PS5, tous les jeux vidéo PS5 sont chez Micromania
Allez oust !

Les points positifs de Guilty Gear Strive

  • C’est beeaaauuuu ça pète.
  • Des designs soignés avec une DA qui défonce.
  • Une bande son qui vous fait secouer la tête.

Les points négatifs

  • Expérience solo bien trop faiblarde vu le prix.
  • Une vitesse largement réduite comparé aux précédents épisodes.
  • Un mode story qui vous fait perdre votre temps.

La Team te suggère aussi