Accueil Critiques Touhou Forbidden Scrollery, yokais, sorcières et grimoires
Touhou Forbidden Scrollery, yokais, sorcières et grimoires

Touhou Forbidden Scrollery, yokais, sorcières et grimoires

par Julia 1 septembre 2022

On se retrouve pour la critique des premiers tomes du manga Touhou Forbidden Scrollery. La série est disponible en France aux éditions Meian depuis janvier. Il y a actuellement 4 tomes disponibles et 2 autres tomes seront disponibles le 29 septembre. Ce manga est adapté de la saga de jeux vidéos Touhou, mais évidemment vous n’avez pas besoin d’avoir joué au jeu pour comprendre l’histoire. (Pour en savoir plus, on vous en parle ici: Touhou Forbidden Sorcellery arrive en France chez Meian)

Touhou forbidden scrollery Tome 2

Synopsis

Nous avons tout en boutique : 
des livres du monde extérieur, des ouvrages rares… et bien sûr, des grimoires démoniaques !

Kosuzu Motoori tient la librairie « Suzunaan », dans le village des humains, au cœur des terres illusoires. Elle est collectionneuse de « grimoires démoniaques », des livres ésotériques que personne ne peut déchiffrer. Un jour, Kosuzu parvient soudainement à les lire ! Pendant ce temps, l’ombre d’un dangereux yôkai plane sur le village… 
Découvrez la mystérieuse librairie des yôkais aux livres insolites… Suzunaan !

À la découverte des yokais des terres illusoires

Étant fan de yokai et de sorcières, j’ai bien évidemment adoré cette histoire. Au cours des différents chapitres et péripéties, on découvre des yokais et leur histoire. Parfois nos héroïnes arrivent à négocier avec mais parfois il faut utiliser la force. Dans ces moments là, on peut compter sur la sorcière et la prêtresse du temple du village. Kosuzu, la libraire capable de lire les grimoires démoniaques, est plutôt du genre à provoquer les aventures en libérant des yokai en lisant ses grimoires et à vouloir conserver plein de choses les concernant.

Pour ce qui est l’histoire en elle-même, il n’y en a pas vraiment. Je n’ai pas trouvé de fil rouge. Ce sont plusieurs histoires à la suite, dans un ordre chronologique. Même si on a parfois des petites références à des histoires passées, elles ne se suivent pas réellement.

Des personnages mignons

Les dessins sont mignons et dynamiques, j’ai adoré voir les différentes formes des yokais. Les personnages ont un design épuré tout en étant détaillés. J’ai trouvé ça intéressant de voir des yokais connus comme les tanukis mais également ceux dont on parle peu, cela permet d’en apprendre plus sur ces créatures folkloriques et les légendes japonaises dont ils relèvent

Les couvertures sont splendides avec des illustrations hautes en couleur et de très beaux détails. L’ambiance fantastique et ésotérique est très bien retranscrite à travers les dessins et les histoires qui s’y déroulent.

Le seul bémol que j’ai trouvé sur ce manga est que j’ai souvent été perdue entre tous les personnages et les différents yokai qu’on nous présente au fur et à mesure. Même si on en apprend un peu au fur et à mesure sur les personnages, je trouve que ce n’est pas assez pour pouvoir vraiment s’attacher à elles. J’espère donc que cela sera plus développé dans les autres tomes !

Touhou Forbidden Scrollery, un manga mignon…

Avec cependant quelques points faibles ! Comme dit précédemment, pour moi il manque un fil rouge et un approfondissement des personnages. Mais à part cela, j’ai vraiment adoré suivre les petites aventures de nos héroïnes et découvrir plein de yokais !

Si vous voulez en apprendre un peu plus sur les yokais, voici 5 Yokais qu’on peut retrouver dans les animes !

Note: 12/20

La Team te suggère aussi