Accueil Critiques Trouvailles du Nain: Mushoku Tensei partie 1, ça valait le coup?
Trouvailles du Nain: Mushoku Tensei partie 1, ça valait le coup?

Trouvailles du Nain: Mushoku Tensei partie 1, ça valait le coup?

par Balin 3 avril 2021

Mushoku Tensei fait office de référence dans le genre Isekai Tensei, mais l’adaptation animé était-elle à la hauteur?

La première partie de Mushoku Tensei a pris fin le 23 mars 2021, avec en tout 11 épisodes.
À noter que 12 épisodes sont encore à venir. Ils arriveront en juillet prochain. (Source: ANN)

Je vous faisais un retour sur les 3 premiers épisodes, il est temps de passer au bilan de cette partie 1 de saison 1!

Bel univers, belle animation: l’animé fait plaisir!

Ce qui est le plus attrayant, et impressionnant aussi, avec Mushoku Tensei, c’est son animation! Pour ma part, il se hisse facilement dans le top 3 des meilleures animations de cette saison. Le studio Bind nous montrait un travail de très grande qualité avec les 3 premiers épisodes. Eh bien je peux vous dire qu’ils ont tenu sur la longueur! L’animation est vraiment bluffante!

Un autre point intéressant avec cet animé, c’est son univers. L’histoire prend son temps pour mettre en place tous les éléments de son background et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est bien fourni! Après 11 épisodes, on n’a toujours pas fait le tour de cet univers!

Au cours de cette saison, l’histoire met d’abord du temps à se lancer (afin de bâtir l’univers) et ce n’est qu’aux alentours de l’épisode 9 qu’elle prend un tournant décisif. À partir de là, les aventures s’enchaînent, les nouvelles rencontres et les combats aussi: pour notre plus grand plaisir!

Les personnages ne sont pas en reste. L’animé nous offre un large panel d’individualités, certaines archétypales mais d’autres plus complexes. C’était une de mes appréhensions lors du visionnage des 3 premiers épisodes, mais force est de constater que Mushoku Tensei nous offre des personnages intéressants.

Mais certains points peuvent gâcher le plaisir

Personnellement, le premier point qui m’a sorti du visionnage, c’est le rythme de la série. 11 épisodes et il faut attendre le 9ème pour que l’histoire décolle vraiment… C’est lent, très lent. Alors certes, à partir de l’épisode 9, cela s’enchaîne assez vite et l’histoire devient prenante. Mais cela ne rattrape pas tout. Et ça a même tendance à rendre le rythme vraiment bancal.

Un autre point, plutôt au niveau de l’histoire en elle-même, et que je craignais un peu… La redondance des séquences pervers/voyeur. C’est le personnage de Rudeus qui veut ça, mais quand c’est trop, c’est trop. D’autant plus que ces passages sont situés majoritairement entre les épisodes 1 à 9, ce qui accentue l’effet lent/long.
(Néanmoins, ça reste mieux que Redo of Healer de ce point de vue…). On peut noter que les derniers épisodes mettent minimisent ce côté pervers du personnage (et c’est mieux).

De mon point de vue, il faut donc s’accrocher durant le visionnage pour aller jusqu’au bout. Une des bonnes raisons de continuer, comme évoqué précédemment, c’est le travail du studio Bind.

Mushoku Tensei: Un bilan en demi-teinte

Mushoku Tensei a d’indéniables qualités: son animation, ses visuels, et son univers. Mais selon moi, cette première partie souffre d’un vrai problème de rythme (qui est peut-être déjà présent dans le LN, je ne sais pas). Le world-building est important mais il faut trouver un juste équilibre entre le « trop » et le « pas assez ».

La question du caractère de Rudeus se pose aussi. L’humour bas du front ça va 2 épisodes… Mais j’ai bon espoir que cet aspect soit mis de côté pour la suite. La deuxième partie semble être plus portée sur l’aventure et l’action. J’ai hâte d’être à cet été!

Pour ceux qui le souhaitent, le premier épisode est disponible gratuitement sur Youtube! La suite est évidemment à retrouver sur Wakanim.

La Team te suggère aussi

Laisse un commentaire