Accueil NewsGaming Ubisoft annule un jeu « King Arthur » triple AAA
Ubisoft annule un jeu « King Arthur » triple AAA

Ubisoft annule un jeu « King Arthur » triple AAA

par Caym 3 août 2020

Non ce ne sont pas des conneries, c’est bien ce que nous a rapporté Boomberg, plus précisément le journaliste Jason Shreier ce week-end. Un jeu King Arthur développé par Ubisoft Québec et réalisé par l’ancien patron de Dragon Age, Mike Laidlaw, aurait été annulé car le chief creative officier Serge Hascoet – qui a récemment quitté Ubisoft pour cause d’allégations de violence et de harcèlement – n’avait guère aimé les paramètres du jeu.

King Arthur « Avalon » à l’abandon !


Le rapport nous indique que l’intitulé King Arthur était en développement sous le nom de code « Avalon » et devait être un « jeu d’aventure à gros budget qui conte les légendes du Roi Arthur et de sa table ronde dans un monde fantastique et fabuleux où la sorcellerie et les épées affûtées font règne. »

Un mode coop inspiré de Monster Hunter ?


On apprend également que le jeu présentait un mode multijoueur coopératif qui était comparé dans le rapport à la célèbre licence de Capcom, Monster Hunter.

Le développeur Jordan Mychal Lemos a déclaré sur Twitter qu’il avait travaillé deux fois sur le projet pendant de courtes périodes.

« J’ai adoré le récit du jeu et nous avions une équipe d’écriture super forte dès le début. Toute l’équipe était géniale et animée par une grande passion qui a été anéanti par Serge. C’était très difficile chez Ubisoft Québec. Ils ont gaspillé beaucoup de développeurs super talentueux en ne leur faisant pas confiance pour faire les tâches aux lesquelles ils avaient été attachés et embauchés. » – Jordan Mychal Lemos

Tolkien la cause de l’annulation du titre ?

Le rapport de Bloomberg dit aussi que Hascoet n’est pas vraiment fan du genre fantastique. Il aurait même déclaré aux développeurs français que si ils devaient faire du fantastique, alors King Arthur dit Avalon, devrait être « meilleur que Tolkien ».


Serge Hascoet a donc quitté Ubisoft début juillet aux côtés d’autres dirigeants clés tels que Yannis Mallat et Cecile Cornet. Quant à Mike Laidlaw, celui-ci a quitté le studio en Janvier 2020, mais avant de lever les voiles, il aurait présenté différents thèmes et décors pour le jeu, y compris une approche « plus Sc-fi » et une autre basée sur les mythes grecs, mais bien sûr aucune n’avait été retenue ou n’avait obtenu un feu vert après le rejet de Hascoet.

Laidlaw a quand même réagi sur Twitter aux news, mais il a refusé de les commenter et a plutôt ordonné aux gens de soutenir des causes de justice sociale comme le #BlackLivesMatter ou encore #lesdroitdesTrans.



Source : Bloomberg

La Team te suggère aussi