Accueil Critiques ID Invaded, le Inception à la japonaise
ID Invaded, le Inception à la japonaise

ID Invaded, le Inception à la japonaise

par Ludwig NightKing 16 juin 2020

Faisant partie des nouveautés de ce début d’année 2020, ID Invaded est un anime d’enquête policière comme on les aime. On a visionné l’intégralité des 13 épisodes et on vous donne notre avis. Prêt pour rentrer dans l’inconscient des criminels ?

Quand Inception rencontre l’animation japonaise

Animé par le studio NAZ (Infinite Dendrogram), via une idée originale d’Ôtaro Maijô sous la réalisation d’Ei Aoki. ID Invaded est un anime original même si un manga existait avant la sortie de celui-ci. En effet, l’anime n’est pas une adaptation du manga dessiné par Yuki Kodama et scénarisé par Ôtaro Maijô. Celui-ci est prépublié dans le Young Ace de Kadokawa Shoten depuis Octobre 2019 sous le nom de ID Invaded #Brake Broken.

Voici le synopsis d’ID Invaded pour mieux cerner ses inspecteurs.

Bienvenue chez Kura, une organisation qui enquête sur les crimes à l’aide du Mizuhanome, un système qui ressent l’envie de tuer des criminels. Sakaido est un brillant détective qui pilote ce système. Afin de résoudre ses affaires, il entre dans l’inconscient du tueur via un puits formé des résidus de ses pulsions meurtrières. Dans les coulisses de ces affaires violentes et intrigantes rôde John Walker, le faiseur de tueurs en série. Où mènera sa traque ?

Vous l’aurez compris, ID Invaded traite de l’inconscient humain afin de résoudre des affaires criminelles. On pourrait y voir du Psycho-Pass mais les auteurs se sont bien plus inspirés du Inception de Christopher Nolan. Allez, sautons ensemble dans le puit !

ID : Invaded
Sakaido n’a jamais été aussi prêt

Début de l’enquête: ID Invaded

ID Invaded peut repousser ou intriguer par son design original et particulier. Son trait aux allures simplistes peut en gêner certains mais on s’y habitue relativement vite. Le graphisme est certes simple, le style des vêtements sous la forme détective est très bien travaillé. De plus, l’univers est bien pensé et les puits des criminels sont tous bien distincts. Cet aspect m’a fait penser à Persona 5 pour le coup avec ses donjons qui changent en fonction des personnalités.

Le Mizuhanome est présenté comme une « machine » permettant à ses utilisateurs d’accéder à l’inconscient des assassins. En fait, lorsque l’on va commettre un meurtre, nous éparpillons des particules de criminalité qui peuvent être recueillies par l’organisation Kura. Avec celle-ci, ils peuvent créer un « puit » permettant aux agents de plonger dans notre inconscient et ainsi trouver des indices et résoudre des enquêtes.

Dis donc, vous m’avez l’air en “morceaux” les amis

Fait intéressant dans ID Invaded, pour pouvoir utiliser le Mizuhanome, il faut forcément avoir déjà tué. En effet, seuls des assassins peuvent y accéder. Les raisons du « pourquoi » seront expliquées d’ailleurs, n’ayez crainte, c’est plutôt bien ficelé.

Vous êtes en charge de cette affaire ? Très bien, présentez-vous

Parlons à présent des personnages. Narihisago « Sakaido » Akihito est le héros de l’histoire ainsi que le « super » détective qui résout les enquêtes. Cependant, celui-ci n’est plus inspecteur de police et a basculé du côté obscur lors de l’assassinat de sa fille. Ce qui fait que Narihisago est un tueur en série de tueurs, un peu comme dans la série Dexter de James Manos Jr.

Narihisago “Sakaido” Akihito

Nous avons ensuite la jeune talentueuse recrue Hondomachi « Hijirido Miyo » Koharu. Celle-ci se présente très vite comme l’une des détectives les plus talentueuse de l’agence (même plus que Narihisago ?). Elle résout les enquêtes des puits assez vite et va s’avérer très utile dans l’enquête sur John Walker. Hondomachi est un personnage plutôt confiant dans ses choix et fonce tête baisser même quand le danger plane.

Hondomachi “Hijirido Miyo” Koharu

Tamotsu « Le Perceur » Fukuda est le premier tueur en série que les héros traquent. Celui-ci possède littéralement un trou dans la tête et inflige la même sentence à ses victimes. Cependant, son intellect poussé en fera un atout pour l’organisation Kura. Son rôle est similaire à un Hannibal Lecter en soit. Un personnage qu’on ne cerne jamais réellement.

Tamotsu “Le Perceur” Fukuda

Les autres membres du Kura sont également assez sympathiques comme Momoki ou encore Togo. Leurs rôles restent cependant très secondaires et ils ne brillent jamais vraiment.

John Walker, l’origine des assassins

L’intrigue principale de l’anime repose sur l’identité du fameux « John Walker ». Cet être mystérieux qui apparaît dans quasiment tous les puits des criminels. En plus de résoudre les enquêtes de chaque épisode, les inspecteurs vont également fouiller pour découvrir qui se cache sous ce nom.

Le problème avec cette intrigue, elle est bien moins élaborée que l’univers même de l’anime. En fait, une fois que nos héros trouvent la réponse, ben tout tombe à plat. Le personnage n’est pas très travaillé et fait tâche comparée à certaines intrigues secondaires bien plus complexes. C’est dommage que l’intrigue principale ne soit pas si ardue finalement. Pour tout vous dire, j’ai deviné l’identité de John Walker dès le premier épisode, je me disais « non, ça ne peut pas être aussi simple » et ben si…

John Walker

Il aurait été préférable que ID Invaded joue davantage avec ce qui est réel et ne l’est pas (quelques épisodes jouent dessus d’ailleurs) mais la fin laisse un léger goût amer. Comme si on avait complexifié un univers pour finalement avoir une réponse bien trop facile.

Alors ID Invaded, aussi fort qu’Inception ?

ID Invaded joue plus ou moins dans le même thème que Psycho Pass (Voire Ghost in The Shell). Tous les deux traitent d’une police utilisant une technologie futuriste pour résoudre les crimes. Psycho Pass emprunte à Minority Report de Steven Spielberg quand ID Invaded prend davantage sa source dans Inception de Christopher Nolan.

Il est intéressant de voir la vision japonaise de l’utilisation de technologies afin de réussir des enquêtes policières et coffrer des tueurs en série. L’histoire d’Ôtaro Maijô est bien ficelée dans sa majorité et son univers très bien construit. On comprend relativement vite l’usage premier du Mizuhanome et la spécificité des puits. Lorsque l’on suit les détectives, on est avec eux, on veut résoudre l’affaire.

Sakaido et Anaido toujours déter quoi qu’ils arrivent

Hélas, la trame principale est insatisfaisante et bien trop simpliste face à tant de travail. L’arc de John Walker aurait pu être bien meilleur et l’œuvre aurait pu davantage surfer sur la réalité que voit le spectateur. Vu que l’anime est la préquel du manga #Brake Broken, j’espère que celui-ci apporte les réponses manquantes à l’animé. Si oui, j’espère que celui-ci sera adapté en anime pour une seconde saison dans ce cas.

En tout cas, si vous êtes à la recherche d’un bon anime d’enquête avec de la SF, ID Invaded vous satisfera complètement. Foncez dans un puit et résolvez l’affaire !

Les 13 épisodes sont disponibles en intégralité sur Wakanim.

La Team te suggère aussi

Laisse un commentaire