Accueil Critiques Les Trésors du Nain: Kingdom, Arc 3-La Fuite de Zhao
Les Trésors du Nain: Kingdom, Arc 3-La Fuite de Zhao

Les Trésors du Nain: Kingdom, Arc 3-La Fuite de Zhao

par Balin 15 septembre 2019

Toujours dans la série des reviews de Kingdom, chez Meian, mais cette fois-ci avec le troisième arc. Après deux arcs puissants, qu’en sera-t-il ?

Ce troisième arc, La fuite de Zhao, est court, il s’étend du chapitre 74 au chapitre 81. C’est à dire de la fin du tome 7, à environ la moitié du tome 8. 

Avant de commencer, si vous n’avez pas lu les tomes et/ou les reviews précédentes, ne continuez pas votre lecture! Vous pourriez être spoilé par rapport aux tomes précédents! (Et en plus vous ne comprendriez pas tout).

Je vous rappelle que les deux précédents sont disponibles ici: Arc 1 et Arc 2

Les couvertures de l’arc!

Celle du tome 7 nous présente Ouki, l’oiseau colossal de Qin, déjà vu précédemment et qui semble être un personnage récurrent bien qu’imprévisible. 

Celle du tome 8 nous présente un personnage alors inconnu quand on commence le tome 8, qui s’avère être la marchande Shika.

Passons donc à la lecture maintenant!

Tome 7: l’introduction de l’arc

Ce nouvel arc est assez différent des autres. En effet, oubliez les lames, les chevaux, le sang et les batailles. On va se concentrer sur quelque chose de plus humain.

Kingdom est une œuvre centrée sur un duo, celui de Shin et Ei Sei. Et si on a suivi Shin dans l’arc précédent, on a seulement aperçu Ei Sei.

Cet arc vient remédier à cela en nous parlant du quotidien et du passé de celui-ci. 

Dans les premiers chapitres, on suit Kou, une jeune fille ayant la lourde tâche de prendre “soin du roi”. Il est évidemment question ici de coucher avec le roi. 

On s’attarde un peu sur son quotidien et ses tracas, par l’intermédiaire de discussion avec son amie You. Fait un peu étrange, le roi la demande souvent, mais il ne se passe jamais rien entre eux. Le roi se contente de lire. Pourquoi donc? 

Et tout bascule lorsque parvient à ses oreilles une rumeur: le roi l’a choisie elle et pas une autre car elle est de basse extrace. Comme celle qui apparemment fut son amour de jeunesse, Hika

Ces quelques chapitres permettent donc d’introduire un arc dédié à Ei Sei. Qui est-il vraiment? Comment est-il arrivé là où il est? Qui est Hika

Autant de questions volontairement mises en suspens à la fin de ce tome 7.

Tome 8: découvrons Zhao

Ce tome commence par nous présenter l’état de Zhao, puissant état ennemi de Qin.

On nous parle de la guerre entre les Etats donc, et de la tragédie qui s’en suivi. Et dans ce contexte difficile qu’on nous annonce la naissance d’Ei Sei.

On nous présente ensuite de nouveaux personnages, des marchands et un homme de Qin, qui souhaite leur faire effectuer une mission.

Ainsi donc, sont introduits Amon, Kōsho et Shika et le fonctionnaire Douken.

Vient ensuite la présentation d’Ei Sei enfant.

Un début de relation se noue difficilement entre Shika et Ei Sei

Ce dernier semble avoir des problèmes d’origine psychologiques, traumatiques, occasionnant des crises hallucinatoires.

Ainsi commencé leur traversée de l’état de Zhao afin de rejoindre Qin.

Mais tout ne se passera pas comme prévu, les passages des points de contrôles, les crises, et le trajet évidemment. 

J’ai trouvé la mise en scène des crises très intéressante. Elles permettent de mettre en avant la psychologie brisée du jeune Ei Sei.

Ces crises seront aussi l’occasion de lier un peu plus Ei Sei et Shika, et inconsciemment Ei Sei et le monde!

Cet arc est finalement celui de l’avènement du roi Ei Sei, celui qui nous montre comment et pourquoi Ei Sei en est arrivé là.

Bilan de cet arc! 

Arc très court par rapport aux autres, il n’en est pas moins très intéressant. 

On avait eu droit à tout le background de Shin dans les premiers tomes, mais on n’en savait que très peu sur Ei Sei. Si ce n’est qu’il était héritier du trône et plus ou moins illégitime. 

Avec cet arc, le personnage prend de la profondeur. C’est très bien exécuté de la part de Hara. Et l’histoire du royaume de Zhao est des plus intéressantes. 

C’est une sorte de coupure, de pause dans la guerre perpétuelle qu’est Kingdom. Mais elle est à mon sens nécessaire. Aussi bien pour l’histoire que pour le développement du personnage d’Ei Sei.

En somme, c’est un arc charnière de ce début de récit. 

Alors, qu’en dites-vous? Vous accrochez à Kingdom? Pour ma part c’est un grand oui!

© by HARA Yasuhisa / Shûeisha

La Team te suggère aussi

Laisse un commentaire