Accueil Critiques The Mandalorian, la série qui rend hommage à George Lucas
The Mandalorian, la série qui rend hommage à George Lucas

The Mandalorian, la série qui rend hommage à George Lucas

par Ludwig NightKing 13 mai 2020

Sortie en Novembre et finie assez récemment chez nous, il est l’heure de débriefer la série événement Star Wars The Mandalorian. Alors Din Djarin nous a fait voyager comme un bon vieux SW sous George Lucas ? La critique comprendra un peu de spoil, attention donc.

Une histoire entre Star Wars 6 et 7, l’épopée du Mandalorian

La série de Jon Favreau (Iron Man, Roi Lion) a débarqué en trombe au lancement de Disney+ aux USA et a été très saluée par la critique. Il faut dire que la gestion de l’univers créé par George Lucas n’a pas vraiment été bien gérée par Disney. Une trilogie en demi-teinte (la critique du IX ici) et deux spin-off (l’excellent Rogue One et le correct Solo).

Face à cette déception générale dans le cœur des fans, The Mandalorian a rapidement été vue comme le sauveur de Star Wars. Une série de 8 épisodes avec de tous nouveaux personnages dont un héros Mandalorian. Oui vous vous souvenez ? Ces chasseurs de primes casqués comme nous avons pu le voir avec Boba Fett.

Din Djarin le thug

La série se charge également de faire le lien entre le dernier épisode de l’ère Lucas (le VI) et le premier de l’ère Disney (le VII). Donc on s’attend à avoir pas mal de réponses concernant la création du Premier Ordre de Snoke et comment la République a pu se trouver en PLS. Je le dis de suite, la première saison n’apporte aucun élément de réponse à ces questions, dans les prochaines certainement (on espère).

Din Djarin, Cara Dune, Baby Yoda, une belle palette de personnage

Jon Favreau a décidé de faire une série qui ne parlerait pas de Jedi mais bien des Mandalorians. Nous suivons donc Din Djarin, plus communément appelé Mando (un diminutif de Mandalorian). Les Mandalorians qui sont “normalement” le peuple issu de la planète Mandalore, enfin dans l’anime Clone Wars, c’est le cas. Contrairement à Clone Wars, la série présente plutôt les Mandolarians comme une guilde, peut-être davantage d’éclaircissement dans les prochaines saisons.

On en apprend davantage sur le credo de ces mercenaires ainsi que leurs motivations. Din est un personnage peu émotif, relativement calme et il faut le dire, gentil. Ce n’est pas du tout un mauvais gars. On peut même penser que c’est sa bienveillance (sauver Baby Yoda) qui va finalement engendrer les péripéties de la série.

Pablo Pascal est l’homme sous le casque

Entre nous, je trouve le personnage assez fade. En même temps, difficile de faire un personnage emblématique quand on a connu Luke et Obi-Wan. Dans le même genre, je préfère Geralt de The Witcher. Peut-être qu’il obtiendra un level up dans la seconde saison, affaire à suivre.

Cara Dune

Les autres personnages du casting ne sont plutôt pas mauvais. Carasynthia « Cara » Dune, la bad girl de la team est assez cool. Ancienne Shock Troopers des Rebelles ayant affrontée l’Empire. Le personnage est d’ailleurs porté par la combattante de MMA Gina Carano.

Baby Yoda aka The Mignonnerie

Baby Yoda est la mignonnerie qui a cassé internet. Sous Disney, Star Wars a afflué de créature mignonne dans tous les sens. Hélas, on sait tous que c’est pour vendre des peluches et des jouets avant tout. Ok, c’est sympa de voir une version gamine de Yoda, mais à part être mignon et faire la Force de temps à autres, bof bof.

8 épisodes réellement convaincants ? Peut-être pas.

The Mandalorian nous propose donc 8 épisodes qui oscillent entre 40min et 1h. Pour ma part, j’ai eu l’impression que les 3 premiers n’étaient en fait qu’un épisode. C’est à l’épisode 3, quand Din s’enfuit avec Yoda, que la série démarre réellement. L’épisode 4 avec Cara est sympathique, mais à part nous présenter Cara, j’ai eu l’impression de voir un film classique de héros qui sauve un pauvre village face aux envahisseurs.

Ensuite les deux derniers épisodes sont très bons. Mais pourquoi fallait-il attendre aussi longtemps pour que l’intrigue avance enfin ? L’un des gros soucis de la série, elle prend énormément de temps à nous présenter son intrigue. Ça rame ça rame avant de percevoir réellement quelque chose.

The Mandalorian bénéficie d’une esthétique très soignée grâce à un budget assez faramineux pour une série (on parle de plus de 120 millions de dollars). Les costumes sont excellents, les effets spéciaux au rendez-vous et la mise en scène claque. Mais pour moi ça n’excuse pas un scénario avoisinant le néant. Oui oui, Favreau et ses équipes ont disséminé des éléments et clin d’œil purement Star Wars qui raviront les fans. Mais au-delà de ça…

Din Djarin, le Mandalorian sauveur de Star Wars ?

Les scènes d’actions et la mise en scène sont aux rendez-vous

Après avoir visionné l’intégralité de cette première saison, mon sentiment est mitigé. Comme dit plus haut, la série en jette visuellement. Je n’avais pas l’impression de visionner une série mais carrément un film. La frontière entre série et film devient de plus en plus mince au fils des années.

Autre point positif, dans The Mandalorian, on sait directement que l’on est dans Star Wars. La série respecte tous les codes de George Lucas et ça dès les premières minutes de métrages. Les fans seront ravis de s’y retrouver et de reconnaître telle race d’extraterrestre et tel droïde. Un bel et digne hommage à la saga culte.

Cependant, la série ne va pas plus loin que le bout de son nez. En fait, on a l’impression que Favreau&co ont pris les 6 films de Lucas, ont pioché ceux qu’ils trouvaient cools et hop, voici Mandalorian. La création Disney+ n’apporte absolument rien à l’univers Star Wars. On nous ressort ce que l’on connaît déjà (désert+bar+extraterrestre+robot), on se tape les mêmes méchants (super encore l’Empire !) et l’intrigue principale tient sur un bout de papier.

À se demander si Luke Skywalker a vraiment vaincu l’Empire à la fin de l’épisode VI

Le seul truc « original » est le sabre laser noir de Moff Gideon (campé par un très bon Giancarlo Esposito) , qui apparait à la toute fin de la série. Seulement, pour les connaisseurs des animes Clone Wars et Rebels, ce n’est pas du tout nouveau.

Une saison 2 décisive

J’ai pas mal attaqué la série pour son manque d’originalité et de prise de risque pour cette première saison. Espérons de tout cœur que la saison 2 sortira de sa zone de confort et propose enfin sa patte à l’univers Star Wars.

De ce que l’on sait, après avoir rincé les 6 films (ça n’empêche pas le retour de Boba Fett), la team Favreau va maintenant piocher dans les animes Clone Wars et Rebels. À vrai dire, les Mandalorians et toute leur mythologie sont réellement expliqués dans ces animes. C’est normalement le matériel de base depuis le début, m’enfin… La Jedi Ahsoka Tano ainsi que Bo-Katan Kryse seront justement de la partie dans cette nouvelle saison.

Ashoka Tano fera partie des nouveaux personnages

On aura donc des combats de sabres lasers dans cette partie, contrairement à la saison 1. N’empêche, de ce qu’on peut lire concernant cette suite, je n’ai pas l’impression que les créateurs vont aller au de-là de ce qui existe déjà. On s’avance tout doucement vers une simple live adaptation de Clone Wars et Rebels finalement.

La saison 2 de The Mandalorian est attendu pour cet Automne sur Disney+, la saison 1 est déjà entièrement disponible.

La Team te suggère aussi

1 Discussion

La seconde saison de The Mandalorian se montre en trailer ! | Gaak 16 septembre 2020 - 12 h 00 min

[…] une première saison correcte (notre critique ici), Disney Lucasfilm nous avait déjà assuré de revoir notre ami Din Djarrin dans une seconde […]

Reply

Laisse un commentaire