Accueil Découverte Top 5 des films d’animation pour la Saint Valentin au Japon
Top 5 des films d’animation pour la Saint Valentin au Japon

Top 5 des films d’animation pour la Saint Valentin au Japon

par Emma 14 février 2022

Aujourd’hui, je vous emmène au Japon pour fêter la Saint Valentin ! Pas de panique les garçons, rangez vos portes monnaies, ici, ce sont les filles qui offrent les cadeaux. Amoureux, amis, famille, collègues… Tout le monde aura droit à son chocolat de Saint Valentin, même le patron ! En plus du point culture, Gaak vous propose ses 5 meilleurs films d’animation japonais (dont les avis de nos rédacteurs) pour une soirée placée sous le signe de l’Amour : Joyeuse Saint Valentin !

Saint Valentin : Et si on inversait les rôles ?

En France, la coutume veut que les hommes se plient en quatre pour faire plaisir à leur chérie le jour de la Saint Valentin. Au Japon, la tendance est quelque peu inversée. Le 14 février sert de prétexte aux femmes pour vaincre leur timidité et exprimer leurs sentiments en offrant des chocolats aux hommes.

Comme pour les gâteaux de Noël et les ehômakis de setsubun, les chocolats sont l’aliment fétiche de la fête de l’amour au Japon. A l’approche de la Saint Valentin, les ventes de chocolats explosent sur l’archipel pour s’arrêter brusquement le 15 février.

Contrairement à la France où la Saint Valentin est généralement réservée aux amoureux, les Japonaises offrent des chocolats à leur famille, leurs amis et même à leurs collègues. La fête est célébrée la journée, la soirée en amoureux étant réservée au soir du 24 décembre.

rebecca saint valentin edens zero
@hiro_mashima

Une énième tradition occidentale ?

Comme la plupart des fêtes importées d’Occident, l’arrivée de la Saint Valentin est liée à la volonté des grands magasins et des fabricants de confiseries d’augmenter leur chiffre d’affaires. La première apparition de cette fête remonte à 1936 lorsque le journal The Japan Advertiser publie une publicité en anglais de l’entreprise de confiseries Morozoff Ltd destinée aux citoyens étrangers. Dès 1953, cette même entreprise reprend son idée de départ. Elle commence à fabriquer des chocolats en forme de cœur à offrir le 14 février. En 1960, la société de confiseries Morinaga (森永) surfe sur le succès de son concurrent et diffuse elle aussi une publicité à l’occasion de la Saint Valentin. Rapidement, d’autres marques et magasins comme Isetan font de même et la fête commence à gagner en popularité.

Ce qui n’était qu’une simple mode dans les années 1960 devient rapidement une tradition dans les années 1970. C’est à ce moment-là qu’apparaît la coutume du White Day. En effet, au Japon, la tradition d’offrir des chocolats est divisée en deux temps. D’abord, les femmes offrent des chocolats aux hommes le 14 février pour la Saint Valentin. Puis, ceux-ci leur rendent la pareille un mois plus tard, le 14 mars, à l’occasion du White Day.

Au-delà de l’aspect commercial de la fête, le succès de la Saint Valentin au Japon repose également sur le changement progressif des mentalités japonaises au sein des relations entre les hommes et les femmes. Avant les années 1950, kokuhaku (告白, le fait d’avouer ses sentiments) était encore tabou. Avec l’explosion des campagnes publicitaires incitant à offrir des chocolats, les femmes ont commencé à prendre le risque de confier leurs sentiments. Le 14 février devenait un jour spécial leur servant de prétexte pour avouer leur amour sans risquer d’être jugées. Cette habitude a progressivement bouleversé la norme culturelle en transformant l’interaction entre les hommes et les femmes.

Les chocolats mis à l’honneur : de l’être aimé au collègue de bureau

Bien qu’à ses débuts la Saint Valentin servait à déclarer sa flamme, aujourd’hui elle permet d’exprimer sa reconnaissance et son affection à l’ensemble de son entourage, qu’il s’agisse de son amoureux, de sa famille, de ses collègues et même de ses supérieurs ! Pas de fleurs, de bijoux, ni de restaurant, au Japon, les femmes offrent exclusivement des chocolats. Japon oblige, il ne s’agit pas d’offrir n’importe quel chocolat.

Les Japonaises savent que les achats à l’occasion de la Saint Valentin ne sont pas de tout repos. Pas question d’acheter le même chocolat à l’homme que l’on aime en secret depuis des mois et à son patron ! Dans les rayons des supermarchés, elles ont l’embarras du choix, car à chaque personne son chocolat. Vous allez voir qu’au Japon, Saint Valentin rime avec dépenses sans fin !

« Joyeuse Saint Valentin, patron » : les chocolats de courtoisie ou giri-choco

A l’occasion de la Saint Valentin, les femmes achètent des « giri-choco » (義理チョコ, littéralement « chocolat de courtoisie ») aux hommes avec qui elles entretiennent des relations formelles. Ces chocolats symbolisent un devoir de gratitude et de reconnaissance envers ses amis, ses collègues et ses supérieurs masculins. Cette marque de politesse est progressivement devenue une obligation sociale qu’il est préférable de ne pas oublier.

Cette pratique coûte pourtant extrêmement chère aux femmes qui s’y plient. En effet, chaque boîte de chocolat coûte entre 400 et 500 yens, soit environ 3-4€. Je vous laisse faire le calcul si une femme doit en offrir à toutes ses connaissances masculines ! De plus, la valeur des chocolats achetés varie en fonction de la relation et du statut social et hiérarchique de la personne à qui on les offre. C’est pour cette raison que l’achat des giri-choco est de moins en moins courant chez les femmes qui ne souhaitent plus dépenser des milliers de yens en chocolats pour éviter d’offenser leur patron et leurs collègues. Beaucoup d’entreprises ont également banni cette pratique afin de minimiser la pression sociale liée à cet achat et d’éviter les éventuelles critiques à l’encontre des femmes qui ne la respecteraient pas.

saint valentin wendy fairy tail hiro mashima
@hiro_mashima

« Je t’aime… ! » : avouer son amour avec les honmei-choco

Si les giri-choco tendent à disparaitre, les « honmei-choco » (本命チョコ, littéralement « chocolat de la destinée ») restent, eux, très populaires. Emballés dans une boîte en forme de cœur et cuisinés avec amour, ces chocolats sont exclusivement destinés à l’être aimé, qu’il s’agisse de son mari, de son petit ami ou de la personne que l’on aime en secret. Proche de la tradition française de la Saint Valentin, ce sont eux qui sont le plus souvent représentés dans les animes et mangas japonais.

Les filles ont l’habitude de les cuisiner elles-mêmes avant de les offrir à la personne qu’elles aiment. Il arrive que certains garçons n’acceptent des chocolats que de la fille dont ils sont amoureux. Mais la plupart du temps, ils acceptent tous les chocolats afin de ne pas blesser la personne qui leur offre.

Et ça ne s’arrête pas là… !

Stratégies de ventes obligent, les marques ont progressivement élargi leur offre afin de proposer des chocolats pour chaque occasion et surtout chaque personne. Aujourd’hui, de plus en plus de femmes s’offrent elles-mêmes des chocolats (自分チョコ, jibun-choco, « chocolats pour soi-même »). Elles en offrent également à leurs amies (友チョコ, tomo-choco, « chocolats de l’amitié ») et à leur famille, en plus des traditionnels honmei-choco et giri-choco.

En réalité, il existe autant de chocolats que de personnes. Les petites filles peuvent par exemple offrir à leur père des « papa-choco » (パパチョコ). Une autre pratique gagne du terrain. Il s’agit des « gyaku-choco » (逆チョコ, littéralement « chocolat en sens inverse »). Lancés par la marque Morinaga & Company, ils permettent aux hommes d’offrir des chocolats aux femmes dès le jour de la Saint Valentin. Ils sont reconnaissables dans les rayons du supermarché car les écritures sont parfois retournées sur l’emballage. Bien que la pratique tende à se démocratiser, ces chocolats restent encore très rares.

Top 5 de la rédaction des films d’animation japonais à voir pour la Saint Valentin

Maintenant que vous en savez davantage sur la Saint Valentin au Japon, à votre tour de la fêter comme il se doit. Pour l’occasion, Gaak vous a sélectionné les 5 meilleurs films à regarder pour profiter pleinement de votre soirée, avec un avis spécial Saint Valentin de la rédaction. De quoi passer un bon moment en amoureux, en famille, entre amis (ou entre collègues) !

1. Your Name, Makoto Shinkai

film à voir pour la saint valentin : your name

Mitsuha, adolescente coincée dans une famille traditionnelle, rêve de quitter ses montagnes natales pour découvrir la vie trépidante de Tokyo. Elle est loin d’imaginer pouvoir vivre l’aventure urbaine dans la peau de… Taki, un jeune lycéen vivant à Tokyo, occupé entre son petit boulot dans un restaurant italien et ses nombreux amis. À travers ses rêves, Mitsuha se voit littéralement propulsée dans la vie du jeune garçon au point qu’elle croit vivre la réalité… Tout bascule lorsqu’elle réalise que Taki rêve également d’une vie dans les montagnes, entouré d’une famille traditionnelle… dans la peau d’une jeune fille ! Une étrange relation s’installe entre leurs deux corps qu’ils accaparent mutuellement. Quel mystère se cache derrière ces rêves étranges qui unissent deux destinées que tout oppose et qui ne se sont jamais rencontrées ?

L’avis de Skalkoza : « Your Name est un film au scénario original qui saura vous attendrir. Les personnages sont attachants, l’histoire est belle, les paysages sont magnifiques et les retournements de situation plutôt imprévisibles. A deux, vous ferez le plein d’amour et d’émotions devant ce chef-d’œuvre. Je ne peux que le recommander pour une douce soirée de Saint-Valentin. »

L’avis de Goraikou : « Your Name pour la Saint-Valentin, c’est un immanquable ! On nous montre une relation entre les personnages, simple au premier abord, mais qui soulève des sujets plus profonds mais surtout une histoire d’amour passionnante ! Your Name vous fera passer par toutes les émotions, du rire aux larmes en passant par l’angoisse et la tendresse. Le tout avec une bande son exceptionnelle et une animation de haute volée. Un plaisir pour les yeux et les oreilles afin de vous faire voyager dans cette romance singulière où l’amour peut pousser à réaliser l’impossible ! »

2. Loin de moi, près de toi, Jun’ichi Satô, Tomotaka Shibayama

film à voir pour la saint valentin : loin de moi, près de toi

L’histoire prend place dans la ville de Tokoname située dans la préfecture d’Aichi. Nous y suivons le quotidien de Miyo Sasaki, une collégienne amoureuse de son camarade de classe nommé Kento Hinode. Malgré tous les efforts de Sasaki pour se faire remarquer, Hinode ne fait pas attention à elle. Un jour, elle découvre un étrange masque lui permettant de se transformer en un chat nommé Tarō. Grâce à cet objet, elle peut se rapprocher de celui qu’elle aime. Cependant, à force de l’utiliser, elle pourrait bien ne plus retrouver sa forme originelle…

L’avis de Aouiru : Je vous avoue que j’ai eu du mal à le voir dès sa sortie, pensant que c’était un énième film feel-good. Pourtant, l’histoire est prenante et les personnages super attachants. Pareil pour les OST, qui sont vraiment agréables. C’est avec ce genre de film qu’on se rend compte qu’il n’y a vraiment que les Japonais pour nous raconter de belles histoires !

3. Josée, le tigre et les poissons, Kotaro Tamura

film à voir pour la saint valentin : josée, le tigre et les poissons

L’histoire prend place dans la ville de Tokoname située dans la préfecture d’Aichi. Nous y suivons le quotidien de Miyo Sasaki, une collégienne amoureuse de son camarade de classe nommé Kento Hinode. Malgré tous les efforts de Sasaki pour se faire remarquer, Hinode ne fait pas attention à elle. Un jour, elle découvre un étrange masque lui permettant de se transformer en un chat nommé Tarō. Grâce à cet objet, elle peut se rapprocher de celui qu’elle aime. Cependant, à force de l’utiliser, elle pourrait bien ne plus retrouver sa forme originelle…

L’avis de Aouiru : Pour être honnête, je suis allé voir Josée en m’attendant à voir un bon slice of life, sans plus. Pourtant, je suis bien obligé de reconnaître que j’ai été agréablement surpris par la romance entre les deux protagonistes, très très attachants malgré des difficultés qu’ils s’efforcent de surmonter. Une belle histoire d’amour mais aussi de positivité, parfaite pour la Saint Valentin !

4. Nos mots comme des bulles, Kyohei Ishiguro

film à voir pour la saint valentin : nos mots comme des bulles

Un garçon timide qui s’exprime par haïkus et une fille pétillante mais complexée se rencontrent par une journée ensoleillée et partagent un été aussi bref que magique.

L’avis de Goraikou : « Amoureux de poésie, Nos mots comme des bulles vous conviendra parfaitement. Une histoire marquante prend forme grâce à des personnages principaux atypiques. Le spectateur pourra se reconnaitre dans les personnages de Cherry et Smile qui manquent de confiance en eux mais qui font de leur mieux. Un message touchant et un film rempli de détails mignons, voilà ce qui permettra à Nos mots comme des bulles de vous faire passer une bonne Saint-Valentin ! »

L’avis de Balin: « On se laisse facilement emporter par la poésie de Nos mots comme des bulles. L’animation, la bande-son et aussi le très bon travail de doublage (VO comme VF d’ailleurs); tout concorde pour nous proposer une ambiance à fleur de peau. L’histoire est prenante, Cherry et Smile sont touchants et vous rappelleront assurément de bons souvenirs. »

5. Ride your wave, Masâki Yuasa

film à voir pour la saint valentin : ride your wave

Hinako, une jeune fille passionnée de surf, déménage dans une ville balnéaire. Lors d’un incendie, elle est sauvée par un pompier nommé Minato. De cet incident va naître une incroyable fusion entre deux êtres que tout oppose. Mais Minato, jeune débutant surfeur, se retrouve un jour englouti par la mer. Alors que tout le monde tente de surmonter sa peine, Hinako s’accroche à l’esprit de son ami, qui rejaillit dans sa vie sous forme d’eau… Commence alors un nouveau chapitre de leur romance.

L’avis de Balin : « Ride you wave (Kimi to Nami ni Noretara) est un bon film d’animation. Il est très touchant, poignant et l’ambiance générale est assez inoubliable : un mélange de mélancolie d’été, de nostalgie et de souvenirs joyeux. Il parvient même à laisser sa marque dans l’esprit de celui qui regarde ! »

Bonus. Vers la forêt des lucioles, Takahiro Ômori

film à voir pour la saint valentin : hotarubi no mori e

Chaque année, la jeune Hotaru attend avec impatience les vacances d’été chez son oncle à la campagne. Elle y retrouve un garçon, Gin, qui est en fait un esprit de la forêt. Malheureusement, il lui est interdit de le toucher sous peine de le faire disparaitre à jamais.

L’avis de Goraikou : « Vers la forêt des lucioles (Hotarubi no Mori e) est un moyen métrage idéal pour ceux qui manquent de temps et qui ont quand même quelques larmes à verser ! Une histoire touchante et des personnages attachants ; l’histoire dévoile une certaine poésie à travers la relation entre Gin et Hotarubi. La naissance d’un amour interdit prend une tournure originale sans pour autant devenir niais. A la fois reliés et distants les deux protagonistes vous feront passer un excellent moment qui pourrait même vous sembler trop court ! »

Sources : Kanpai ; Nippon ; France Japon ; Gaijin Japan ; Univers du Japon ; Japan Today ; Hisgo ; Japan Rail Pass ; Matcha Japan

La Team te suggère aussi